fbpx

Accessibilité

Taille du texte:
Contraste:
Consulter la politique d'accessibilité

Les deux cégeps de la Côte-Nord unissent leur voix afin de présenter leurs enjeux et leurs préoccupations

À l’instar du Regroupement des cégeps de région (RCR), dont les deux cégeps de la Côte-Nord font partie, les cégeps de Baie-Comeau et de Sept-Îles unissent leur voix, dans le cadre de la campagne électorale qui bat présentement son plein, afin de sensibiliser les candidats des différents partis à leurs enjeux et leurs préoccupations.

Les 2 institutions, bien ancrées dans leur région ressource, considèrent qu’il est essentiel d’instaurer un véritable « réflexe région » afin de valoriser l’attraction et la rétention des étudiants. Pour cela, les cégeps de la Côte-Nord estiment que les établissements situés en région devraient être considérés prioritairement dans l’octroi de nouvelles autorisations permanentes et la création de nouveaux programmes collégiaux au Québec.

Comme la Côte-Nord est la région du Québec aux prises avec les données démographiques les plus défavorables, le recrutement d’étudiants est indéniablement une priorité pour l’ensemble du territoire. Pour les deux établissements, il est aussi essentiel que des mesures soient prises pour que les régions éloignées des grands centres soient également priorisées lorsqu’il est notamment question de recrutement international. Dans cette perspective, il importe donc que les processus d’immigration soient revus de façon à faciliter l’accès au permis d’études. De plus, la mise en place de mesures telles que l’offre des bourses Parcours, annoncées au printemps dernier par le gouvernement, doit se faire dans la perspective d’inciter davantage les jeunes des grands centres à se déplacer en région.

Pour ce faire, les deux cégeps sont conscients qu’ils doivent être attractifs et cela passe inévitablement par la bonification des infrastructures telles que l’offre de logements abordables pour la population étudiante, les espaces de recherche à la fine pointe de la technologie et la mise en place d’infrastructures sportives et culturelles qui n’ont rien à envier à celles offertes dans les grands centres.


« Le Cégep de Baie-Comeau déjoue les prévisions ministérielles grâce à ses actions de recrutement et à l’ajout de nouveaux programmes à sa carte. Pour notre établissement, une de nos priorités est certes d’obtenir l’autorisation permanente d’offrir le programme de Techniques policières. En plus de nous permettre d’accueillir chaque année plus d’une vingtaine de nouveaux étudiants, il se veut un outil de rétention important pour tous les jeunes de la Côte-Nord qui désirent suivre cette formation. » – Manon Couturier, directrice générale

« Le Cégep de Sept-Îles est engagé dans un grand projet d’amélioration de son milieu vie afin d’attirer étudiants, chercheurs, enseignants et professionnels de partout sur la planète. Nous désirons obtenir le soutien des candidats afin de supporter nos projets novateurs tels que le développement du parc technologique, d’une zone d’innovation, l’agrandissement de notre bloc sportif et l’instauration d’un groupe de médecine familiale universitaire. Finalement, nous espérons que les candidats comprendront la nécessité d’instaurer le « réflexe région » afin de renverser le contexte démographique qui met en péril l’avenir de notre belle région. » – David Beaudin, directeur général

– 30 –


Sources :
Cégep de Baie-Comeau :
Nathalie-Anne Nadeau, conseillère aux communications
nnadeau@cegepbc.ca

Cégep de Sept-Îles
Mélanie Rouxel, conseillère aux communications
melanie.rouxel@cegepsi.ca