fbpx

Accessibilité

Taille du texte:
Contraste:
Consulter la politique d'accessibilité

Technologie du génie électrique : automatisation et contrôle

243.D0

Possibilités de bourses

Conjuguer science et technologie

Anciennement Technologie de l’électronique industrielle

Le programme Technologie du génie électrique : automatisation et contrôle s’adresse aux personnes passionnées de science et de nouvelles technologies. Les technologues en génie électrique : automatisation et contrôle sont amenés à mettre en marche, à modifier et à dépanner différents systèmes et équipements industriels servant aux activités des entreprises et des industries d’ici et d’ailleurs. Le Cégep de Baie-Comeau propose des laboratoires et des équipements modernes en constante évolution ainsi que de nombreux milieux de stage en région.

Pourquoi choisir le Cégep de Baie-Comeau?

  • Programme répondant aux besoins actuels du marché du travail de la région. Partenariat avec la majorité des entreprises régionales afin d’offrir des stages en alternance travail-études, des visites industrielles et des conférences à l’intérieur des cours du programme.
  • Des notions importantes en lien avec les réseaux industriels, la sécurité des machines, la pneumatique, l’hydraulique, la mécanique et la soudure également acquises au cours de la formation.
  • Projet de mise en marche d’un système de contrôle réalisé dès la première année de la formation.
  • Projet d’optimisation d’un système de contrôle industriel réalisé à la dernière session.
  • Offre de formation en santé et sécurité du travail, en sécurité des machines, en robotique et sur le code électrique.

Tu es une personne :

  • passionnée par les sciences et la technologie;
  • à l’aise avec les activités faisant appel au raisonnement, à la logique et à la déduction;
  • intéressée par le travail avec les ordinateurs et les nouvelles technologies;
  • attirée par la résolution de problèmes pratiques et concrets;
  • autonome dans le travail et capable de prendre des décisions;
  • habile dans le travail de précision, rigoureuse et méthodique.

Comme technologue en Électronique industrielle, tu pourras :

  • installer, dépanner et entretenir, de façon sécuritaire, des systèmes et des équipements industriels servant à la mesure, à la commande et à l’automatisation de procédés industriels, à la production, au transport, à la distribution de l’énergie électrique et à sa transformation en énergie motrice, thermique ou autre;
  • faire des relevés, des calculs, des schémas, des plans, des programmes et des essais afin de contribuer à l’optimisation de systèmes automatisés ou d’installations électriques;
  • diagnostiquer les causes d’une panne du système de distribution électrique ou d’un procédé industriel et remettre en état de fonctionnement les appareils électriques ou électroniques défectueux;
  • collaborer avec des ingénieures et ingénieurs à la conception ou à la modification d’un système automatisé ou d’une installation électrique;
  • collaborer avec d’autres technologues lorsque des réparations doivent être faites à des composantes mécaniques, pneumatiques, hydrauliques ou d’autres natures.

Valeurs ajoutées

  • Stages réguliers en milieu de travail et en alternance travail-études.

Perspectives professionnelles

En raison de la polyvalence de la formation, la personne diplômée peut travailler dans des champs variés tels que l’électronique industrielle, la robotique, l’instrumentation, l’automatisation des procédés industriels, et plus encore.

Milieux de travail :

  • Entreprises privées et grandes industries issues des domaines de
    l’extraction, de la transformation et de la manutention des matières
    premières (Aluminerie Alcoa, Aluminerie Alouette, ArcelorMittal, Cargill, CIMA+, Minerai de fer Québec, Produits forestiers Résolu)
  • Fonction publique
  • Municipalités
  • Société d’État (Hydro-Québec)

Exigences du marché du travail :

Le diplôme d’études collégiales prépare l’élève à la passation de la certification de connexion d’appareillage et permet également la passation de l’examen d’accréditation d’apprenti électricien hors construction, qui est souvent exigée par les employeurs.

Perspectives universitaires

À la fin de la formation, il est possible de poursuivre des études universitaires, sous certaines conditions, dans les programmes énumérés ci-bas. Des cours préalables peuvent être exigés pour l’admission. Vérifiez les critères d’admissibilité ainsi que les possibilités de passerelles DEC-BAC auprès des universités.

  • Enseignement au secondaire, concentration mathématiques
  • Enseignement en formation professionnelle ou technique
  • Génie de la production automatisée, profil électricité
  • Génie des systèmes électromécaniques
  • Génie des technologies de l’information
  • Génie électrique
  • Génie industriel
  • Génie informatique
  • Génie logiciel
  • Génie mécanique
  • Génie microélectronique
  • Génie robotique

Voici un aperçu des programmes universitaires en génie qui acceptent le DEC en Technologie de l’électronique industrielle sous certaines conditions :

Génie des systèmes électromécaniques :

Université du Québec à Rimouski (UQAR), Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT).

Génie électrique :

UQAR, Université Laval, Université de Sherbrooke, Polytechnique de Montréal, Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), Université du Québec à Montréal (UQAM), Université du Québec en Outaouais (UQO), Université McGill, Université Concordia, Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR).

Génie mécanique :

Université du Québec à Rimouski (UQAR)

Génie informatique :

Université Laval, Université de Sherbrooke, Polytechnique Montréal, Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), Université du Québec en Outaouais (UQO), Université McGill, Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR).

Génie robotique :

Université de Sherbrooke.

Génie logiciel :

Université Laval, Polytechnique Montréal, École de technologie supérieure (ÉTS), Université du Québec à Montréal (UQAM), Université McGill, Université Concordia.

Génie de la production automatisée, profil électricité :

École de technologie supérieure (ÉTS).

Génie des technologies de l’information :

École de technologie supérieure (ÉTS).

Génie microélectronique :

Université du Québec à Montréal (UQAM).

Enseignement au secondaire, concentration mathématique :

Université du Québec à Montréal (UQAM).

Pour de plus amples informations sur les passerelles DEC-BAC et les programmes d’études universitaires, l’étudiant pourra consulter la conseillère d’orientation durant son parcours scolaire au cégep afin d’obtenir tous les renseignements à jour.

Informations susceptibles d’intéresser les parents

Le coût d’inscription est de 222 $ et, à cela, vous devez prévoir environ 185 $ à la première session pour l’achat de matériel scolaire (prévoir 60 $ à la deuxième et 50 $ à la troisième session). Aussi, en début de programme, il importe de prévoir près de 220 $ pour l’acquisition d’équipement (outils de base d’un électricien, cadenas de sécurité, bottes et lunettes de sécurité, clé USB, calculatrice). Cet équipement sera utilisé durant les trois années de la formation.

Comme charge de travail, il faut prévoir près de 30 heures par semaine pour la participation aux cours et aux laboratoires. De plus, entre 13 et 19 heures par semaine devront être prévues pour du travail à la maison.

Conditions d’admission

Respecter les conditions générales d’admission qui se trouvent dans la section Admission de notre site Web. 

Mathématiques TS 4e ou SN 4e ou CST 5e

+

Sciences : STE 4e ou SE 4e 
ou Sciences physiques 436

ou leur équivalant au secteur adulte

Grille de cours

Consulter la grille de cours de l’ancienne version du programme Technologie de l’électronique industrielle 243.CO

Première session

T L P

109-101-MQ

Activité physique et santé

1 1 1

601-101-MQ

Écriture et littérature

2 2 3

201-GE1-BC

Mathématiques de base en électronique

2 3 2

203-GE1-BC

Physique I : Introduction à l’électromagnétisme

2 2 2

243-110-BC

Introduction à la profession

1 2 1

243-111-BC

Santé et sécurité

2 2 1

243-112-BC

Circuits basse tension

2 2 3

243-113-BC

Programmation d’automate : fonctions de base

2 3 2

Légende grille de cours :

T = Théorie

L = Laboratoire

P = Travail personnel

ESP = Épreuve-synthèse de programme

Deuxième session

T L P

340-101-MQ

Philosophie et rationalité

3 1 3

601-102-MQ

Littérature et imaginaire

3 1 3

604-10_-MQ

Anglais I

2 1 3

201-GE2-BC

Calcul différentiel et intégral appliqué à l’électronique

2 3 2

203-GE2-BC

Physique II : mouvement et chaleur

2 2 2

243-120-BC

Plans et schémas industriels

1 3 2

243-121-BC

Installation d’équipement de commande et de puissance

2 4 2

 

Été : Stage en alternance travail-études (ATE).

 

 

Légende grille de cours :

T = Théorie

L = Laboratoire

P = Travail personnel

ESP = Épreuve-synthèse de programme

Troisième session

T L P

340-102-MQ

L’être humain

3 0 3

601-103-BC

Littérature québécoise

3 1 4

243-230-BC

Introduction à l’électronique industrielle

2 3 2

243-231-BC

Métrologie

3 3 2

243-232-BC

Réseau et traitement de données

2 4 2

243-233-BC

Programmation d’automate : fonctions avancées

2 4 2

Légende grille de cours :

T = Théorie

L = Laboratoire

P = Travail personnel

ESP = Épreuve-synthèse de programme

Quatrième session

T L P

109-102-MQ

Activité physique et efficacité

0 2 1

601-ATF-BC

Communication et expression

2 2 2

604-AT_-BC

Anglais II

2 1 3

243-233-BC

Programmation d’automate : fonction avancées

2 4 2

243-240-BC

Circuits monophasés et triphasés

2 4 2

243-241-BC

Éléments terminaux

1 2 1

243-243-BC

Robotique I

2 2 2

XXX-XXX-XX

Cours complémentaire

3 0 3

 

Été : Stage en alternance travail-études (ATE).

 

Légende grille de cours :

T = Théorie

L = Laboratoire

P = Travail personnel

ESP = Épreuve-synthèse de programme

Cinquième session

T L P

109-103-BC

Activité physique et autonomie

1 1 1

340-ATG-BC

Éthique et politique

3 0 3

243-350-BC

Pneumatique et hydraulique

2 3 2

243-351-BC

Systèmes automatisés

2 4 2

243-352-BC

Systèmes d’entrainement et moteur

2 4 2

243-353-BC

Entretien, mise en service et dépannage

3 3 2

XXX-XXX-XX

Cours complémentaire

3 0 3

Légende grille de cours :

T = Théorie

L = Laboratoire

P = Travail personnel

ESP = Épreuve-synthèse de programme

Sixième session

T L P

243-360-BC

Systèmes de positionnement

2 3 2

243-361-BC

Réseau électrique

2 4 2

243-362-BC

Stage

1 9 2

243-363-BC

Robotique II

2 3 2

243-364-BC

Conception ou modification d’un système ESP

1 6 3

Légende grille de cours :

T = Théorie

L = Laboratoire

P = Travail personnel

ESP = Épreuve-synthèse de programme

Admission

C'est la première étape!

Procéder à une demande

Étudiant d'un jour

Glisse-toi dans la peau d'un cégepien!

Faire la demande