fbpx

Accessibilité

Taille du texte:
Contraste:
Consulter la politique d'accessibilité

COVID-19 – Informations début des cours 25 janvier 2021

Pour accéder à la section de notre site Web portant sur la COVID-19 : https://cegepbc.ca/informations-covid-19/.

Services sur mesure pour la clientèle autochtone

L’intégration et l’épanouissement de nos étudiantes et de nos étudiants autochtones sont une priorité pour notre établissement. Pour ce faire, différentes activités d’accueil et d’intégration et des services de soutien et d’aide à la réussite sont mis en place.

En voici un aperçu :

Activités et outils d’accueil et d’intégration

Activité d’accueil

En début de session, une activité d’accueil avec la clientèle autochtone est organisée dans le but de faire connaissance, de présenter les personnes-ressources et les services offerts au cégep ainsi que les activités sportives et socioculturelles. Un guide destiné à l’étudiante et l’étudiant autochtone leur est aussi remis. Cette activité se veut aussi le moment de recueillir les besoins des élèves.

Guide d’accueil de l’étudiante et l’étudiant autochtone

Un guide d’accueil destiné aux étudiants autochtones a été créé afin de les aider à réussir la transition du milieu secondaire vers le milieu collégial. Il contient des informations d’importance sur la nouvelle vie de cégépienne et de cégépien, la vie en appartement et avec des colocataires, les stratégies d’étude, la gestion du temps, la recherche d’emploi, etc. Le guide informe aussi sur la vie à Baie-Comeau ainsi que les personnes-ressources disponibles au cégep, etc.

Étudiant d’un jour

Offrir à l’étudiante ou à l’étudiant sans passé collégial et ayant fait une demande d’admission au 1er tour (1er novembre pour la session d’hiver /1er mars pour la session d’automne), la possibilité d’être un étudiant d’un jour dans le programme convoité. Les objectifs de cette activité sont de diminuer les appréhensions à l’égard du milieu collégial, de permettre de connaître le contexte pédagogique collégial, d’apprivoiser le futur environnement et de créer un premier contact avec les enseignants. Tous les détails pour se prévaloir de cette activité sont disponibles dans la section Découvre le cégep.

Local Innuat’z

Un local destiné à la clientèle innue existe au cégep depuis plusieurs années. Ce dernier avait été mis en place à la suite d’une demande formulée par les étudiantes et étudiants innus qui fréquentaient le cégep. Il se veut un lieu de rassemblement pour les élèves autochtones ainsi qu’un lieu de rencontres et d’études. Ce dernier est tout meublé avec table de travail et micro-ondes. Bref, tout y est afin que les étudiantes et étudiants s’y sentent bien.

Activités, outils et services d’aide à la réussite

Guide d’intervention institutionnel pour favoriser la réussite des étudiants autochtones

En 2015, le Cégep de Baie-Comeau a lancé un Guide d’intervention institutionnelle pour soutenir le personnel enseignant et le personnel professionnel dans leurs actions auprès des étudiants innus afin de favoriser leur réussite éducative au cégep et à l’université. Ce guide a été réalisé en collaboration avec le Centre des Premières Nations Nikanite, l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) et avec l’appui du Centre local d’emploi et de formation de Pessamit dans le cadre d’un projet de recherche financé par le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS).

Tutorat

Un service de tutorat est offert sur une base volontaire aux nouvelles étudiantes et aux nouveaux étudiants autochtones admis au cégep lors de leur arrivée à la session d’automne ou à la session d’hiver. L’objectif de ce service, offert par un membre du comité innu ou un enseignant, est de créer un lien significatif avec l’étudiante ou l’étudiant afin de le soutenir tant au plan scolaire, qu’au plan émotif. Selon le cas, la personne tutrice pourra référer l’élève vers des services plus spécialisés ou procéder à un jumelage avec un autre étudiant issu du même programme.

Lexique français-innu

Le Cégep de Baie-Comeau, grâce à l’appui de l’Office québécois de la langue française, dans le cadre du programme Le français au cœur de nos ambitions, travaille présentement à produire un lexique spécialisé des études collégiales en français-innu, destiné à toutes les étudiantes et à tous les étudiants innus du Cégep de Baie Comeau, mais aussi à celles et à ceux en provenance de différents établissements scolaires au Québec.

Ce lexique se veut un outil pour pallier les difficultés de compréhension de cette clientèle à l’égard de certains concepts abstraits propres à des domaines d’études précis. Il sera disponible en format papier et sur le site Web de l’établissement et comprendra 200 termes pour chacun des 9 programmes d’études visés : Éducation spécialisée, Éducation à l’enfance, Sciences humaines, Soins infirmiers, Administration, Sciences de la nature, Génie civil, Électronique industrielle et Arts, lettres et communication.

Aide pédagogique

L’aide pédagogique effectue des rencontres individuelles auprès des étudiantes et des étudiants de première année dans le cadre du soutien à la réussite. Cette ressource professionnelle assure également un suivi particulier auprès des élèves éprouvant des difficultés scolaires ou ayant eu des échecs multiples à la session précédente. Ces rencontres permettent d’identifier les difficultés et les moyens pouvant les pallier. Les élèves pourront aussi être référés à des personnes-ressources pouvant répondre à des besoins particuliers.

Comité d’encadrement Tremplin DEC

Ce comité d’encadrement a pour objectifs d’intervenir de façon concertée auprès des élèves, d’offrir des activités d’encadrement, des ateliers ou des rencontres de groupe dans le but de favoriser un rapprochement entre les élèves autochtones et allochtones inscrits au cheminement Tremplin DEC. Il vise aussi à développer un plus grand sentiment d’appartenance et une dynamique plus stimulante dans leur parcours collégial.

Formation Antidote

Dans le cadre du premier cours de littérature, l’élève autochtone est outillé à l’utilisation adéquate d’Antidote, un logiciel de correction grammaticale et d’aide à la rédaction. En maitrisant mieux cet outil, l’étudiante ou l’étudiant est ainsi en meilleures conditions quant à sa réussite scolaire, notamment à l’égard de cette discipline pour laquelle la confiance en soi est plutôt faible lors de l’entrée au collégial.

Ateliers d’aide à la réussite

Divers ateliers d’aide à la réussite sont offerts, et ce, de façon plus particulière aux élèves nouvellement inscrits au cégep (utilisation d’outils de planification, de gestion du temps, d’étude efficace, de préparation aux exposés oraux, etc.) afin de bien les préparer aux exigences collégiales dans des conditions favorisant leur réussite scolaire. Les interventions se font à l’aide du guide d’accueil de l’étudiante et l’étudiant autochtone et d’outils d’aide à la réussite.

Soutien à l’orientation

Des ateliers d’orientation sont donnés aux étudiantes et aux étudiants autochtones, plus particulièrement aux élèves inscrits dans des programmes préuniversitaires. Ces ateliers permettent de faire des liens avec les besoins de main-d’œuvre des communautés autochtones environnantes. Pour ce faire, des rencontres entre la conseillère en orientation de Pessamit et celle du Cégep de Baie-Comeau sont organisées afin d’arrimer les interventions avec les besoins de la communauté.

Activités de découverte à la culture autochtone et de resserrement des liens entre les allochtones et les autochtones

Comité d’accueil et d’intégration de la clientèle autochtone

Un comité d’accueil et d’intégration de la clientèle autochtone, composé d’intervenants de la communauté de Pessamit, d’élèves autochtones et allochtones ainsi que de membres du personnel, existe dans le but de développer des projets répondant aux besoins spécifiques de cette clientèle. Deux rencontres ont lieu en cours d’année scolaire. La première, à la session d’automne, vise à créer des sous-comités appelés à collaborer à la réalisation d’activités qui se tiendront en cours d’année. La seconde, à la session d’hiver, vise à faire le bilan et émettre des suggestions d’activités et de projets pour l’année suivante.

Journées culturelles autochtones

Des journées culturelles sont organisées afin briser les préjugés par une meilleure connaissance de cette culture et créer un rapprochement entre allochtones et autochtones. Différents thèmes peuvent être abordés tels l’artisanat, la chasse, la trappe, les mets traditionnels, les plantes médicinales, la littérature, l’histoire des Premières Nations, les mythes et les réalités, etc.

Parrainage

Il est possible pour nos étudiants autochtones, sous base volontaire, d’être parrainés par un membre du personnel ou un étudiant du cégep. Le rôle de cette personne est de répondre aux questions de nature scolaire, parascolaire ou autre.

Pause artisanale

Dans le cadre de la Semaine de prévention du suicide qui se tient chaque année au cégep, les étudiantes, les étudiants et les membres du personnel du cégep sont conviés à une pause détente où ils ont la possibilité de fabriquer un objet artisanal autochtone avec l’aide d’une artisane innue. Cette activité permet de côtoyer une personne innue et d’échanger avec elle dans un climat d’ouverture à l’autre et en toute simplicité.

Projet en Sciences humaines en collaboration avec la Réserve mondiale de la biosphère Manicouagan-Uapishka (RMBMU)

À compter de l’hiver 2020, les élèves de Sciences humaines auront la possibilité de réaliser leur épreuve synthèse de fin de programme en collaboration avec la Réserve mondiale de la biosphère Manicouagan-Uapishka sur les thématiques suivantes : l’occupation traditionnelle et contemporaine du territoire par les Autochtones et les non-autochtones, la gouvernance du Nord, l’acceptabilité sociale, l’adaptation aux changements climatique, et le développement durable dans une région ressource.

Leur démarche sera accompagnée d’un séjour d’échanges avec des acteurs locaux et régionaux à la Station Uapishka, un modèle de cogestion entre les Innus de Pessamit et la RMBMU. Les élèves présenteront les fruits de leur recherche à la communauté.

Cours complémentaire : Innu Aitun et cultures des Premières Nations, Métis et Inuits au Canada

À compter de l’automne 2020, les étudiantes et étudiants de tous les programmes auront la possibilité de choisir un nouveau cours complémentaire intitulé Innu Aitun et cultures des Premières Nations, Métis et Inuits au Canada. Ce cours vise à mieux connaître les Premières Nations, Métis et Inuits dans une perspective canadienne. Un accent particulier sera mis sur la culture innue permettant aux étudiantes et étudiants de développer une meilleure connaissance des communautés qui occupent le territoire de la Côte-Nord. Les points de vue des Premiers Peuples et les valeurs d’ingéniosité, de transmission de la mémoire, de partage, de respect des humains, des animaux et de la nature qu’ils portent seront au coeur de la construction des connaissances.


Les élèves développeront des compétences avec des formes traditionnelles d’apprentissage privilégiées par les Premiers peuples comme l’observation, l’application, la transmission orale de la mémoire, etc. Ils pourraient aussi être mis en contact avec la langue innue dans une perspective d’initiation grâce à un locuteur innu invité à collaborer au cours.